Hybride

Ensembles de confrontations hybride de divers matériaux.
Plâtre, métal, sucre, colorants alimentaire, 2017.
Visuels © l’artiste | Courtoisie l’artiste

Je jeu avec moi #2


 

#2

 

Plus qu’une #recette

la meringue montée en blanc d’œufs est généreuse.

Une fois le #gourmand attrapé, il ne peux plus passer un #lundi sans y penser. 

Seul le #donut peut lui amener #satisfaction

C’est comme un #wow à la #french qui sors de sa bouche. 

Sorte de mine d’or et pâte à chou de la #culture : à la fois poison et antidote. 

Et voilà, il vient mettre son grain de sel celui la.

Son #costume coquille d’oeuf, côtoie machinalement une structure presque parfaite. 

C’est ainsi qu’un étrange arôme #burlesque lui laisse un goût amer ;

Comme un #ballet de saveurs non-désirées sur les papilles. Je pense que là, c’est tip #top ! 

Brillante et mousseuse, nous y sommes. 

A travers un décor futuriste de #2018, nous visualisons

le #reequilibragealimentaire journalier respectif. 

Chaque ingrédients est minutieusement choisis par un calibrage utopiste du #faitmaison. 

Jardins #pailletés du fantasme. 

Cette fois, c’est un #remplissage de cause à #effet.

Zût ! J’en ai mis sur mes #chausettes. 

Triste #malade d’une fin de matinée.

#Adieu.

Je pars #loindelafoule retrouver ma #pépinière organique.

 

 


 

Pop-Corn

Pop-Corn, 2018.

Sucre, amidon de maïs, métal. Impression en 3D et

moulage de brique. 120 x 30 cm.

© l’artiste | Courtoisie l’artiste 

Succession de quatre Briques coulées en caramel noir.

Le socle de ces pièces fait en impression 3D est la traduction de la machine de ces quatre briques. 

Visuels © l’artiste | Courtoisie l’artiste 

Je jeu avec moi #1


 

#1

 

C’est bien sur le #point d’être simplement un statut,

qui deviendrait sans doute #perlinpinpin

avec cette #mandarine flamboyante toute #flottante.

Par ici, un simple #chimiste de formation master #zouave.

Il me semble dactylographier quelques #remords non identifiés.

Arrête bichette, tes #paupiettes #bleutées sont en #feu.

Aller #vroum et puis on s’en fiche de cette #fierté.

Plus loin, j’entends de façon irritante #icicestparis

mais #tôt ou tard je les mangerai tout #cru, voilà.

C’est un certain #parfum d’humilité

qui me #papillonne dans le #logis de ma bandelette musculaire.

Maintenant c’est fini,

plus d’enfants #outillages dans le #parloir de cette pensée.

Aucun #drapeau n’est #indomptable,

seulement s’il y a #rupture

entre les condiments frétillants du #wok et l’homme #trapu du fond de la pièce.

Je me retrouve désormais encerclée par un unique #pigeon – #mutation,

je me demande s’il y a une échappatoire à ce #labyrinthe mono-mural.

Plus le #gorgonzola est fort,

moins je sens la logique #exponentielle de ce problème.

Après  #échantillonnages,

il se sentit envahi d’un  #éblouissement liquide

qui lui remontait tout le long du corps

tel une #déchirure profonde et sauvage.

Comme on dit chez moi,

chaque agencement de #hutte est le reflet de sa personne.

Au cœur de la #cheminée,

on peut observer la #figurine maraboutée qui fond petit à petit.

A l’ombre d’une #lampe de chevet tamisée, le #marteau prend rage.

Paraphrase du décor,

une malheureuse #viande grillée s’active dans les cendres.

 Les parcelles des #prés se retrouvent donc en #fusion :

mythologie pittoresque d’une #alchimie désormais présente.

Tu troues ou tu crois tout #trouer, humer et mastiquer.

Ces #maux s’imprègnent de la senteur, saveur #cookies triple chocolats.

J’#archive ma collection de #bilboquets,

sorte de #marionnettes gestuelles de va-et-vient.

 


 

Laboratoire fabrique

Installation atelier expérimental, matériaux mixtes, 2016-2017.

Visuels © l’artiste et © Jenny Mary | Courtoisie l’artiste 

Le mot Laboratoire, vient de laborare, de la racine latine du verbe Labourer, qui veut dire travailler.

Cet atelier est un laboratoire culinaire expérimental.

C’est un lieu de production et de monstration.

Par la contrainte d’une recherche sur le changement d’état de la matière, notamment culinaire.

Un déplacement de la cuisine vers l’atelier à été imaginé.

Le caractère éphémère de la matière amène donc à organiser une structure modulaire.

Visuels © l’artiste et © Jenny Mary | Courtoisie l’artiste

Visuels © l’artiste et © Jenny Mary | Courtoisie l’artiste

Sculpture en digestion

Sculpture en digestion, Maïzena, bois, scotch, aluminum, betterave, Bourges, 2016.

Visuel © l’artiste | Courtoisie l’artiste 

La maïzena participe à un changement d’état de la matière car elle ne respecte pas la loi de newton. Elle renvoie la force exercée sur celle-ci, lorsqu’elle est ajoutée à l’eau.

C’est pourquoi, ces sculptures sont en pleine digestion, elles continuent de se transformer au cours du temps.

Culottes croisées

Culottes croisées, auto-édition composée de 14 poèmes.
Impression Ensa Bourges, 2016.
© l’artiste | Courtoisie l’artiste 

Cette édition composée de 14 poèmes sonores, ont été établis à l’aide d’un protocole.
À partir d’un livret de mots mêlés, sélectionnez des grilles de jeu, reprenez le titre des poèmes.
Par la suite, chaque grille détermine un cheminement par la ligne tracée qui donnera le sens de lecture du poème. La possibilité de commencer où bon nous semble, permet d’essayer de créer des mots sonores pour créer un poème particulier, une sensation plus qu’un sens en rapport avec le titre de la grille.

Extrait de Culottes croisées, Gros tricot de laine,
auto-édition composée de 14 poèmes.
Impression Ensa Bourges, 2016.

© l’artiste | Courtoisie l’artiste 

La grille comme contrainte m’a permise d’obtenir des mots compréhensibles uniquement par leurs sonorités. L’association des phrases donne un condensé de mots reconnaissables par leurs unités sonores et non orthographiques, mais sans signification de sens dans l’ensemble des phrases.

Instagram