« Mettre du beurre dans les épinards évoque une transformation chimique de la matière qui se détourne de la notion de temps et de durée. En effet, chacune des gouttes tombe en fonction de la liquéfaction du beurre contenu dans la cloche en verre soufflé puis vient décanter dans le tube à essais. Ce triptyque est composé de trois expériences qui s’écoulent simultanément. »

Extrait de texte de Yves Sabourin dans le catalogue Vivace & Troppo, le verre à l’état libre. 2020. 

Dessin préparatoire à destination du projet :
Mettre du beurre dans les épinards, Joëlle Forestier.
Dessin © l’artiste | Courtoisie l’artiste

Mettre du beurre dans les épinards, 2018-2019
Pièce exposée en 2020 au chateau d’eau Bourges puis en 2021 Le Garage à Amboise dans le cadre de l’exposition : Vivace & Troppo, Le verre à l’état libre, commissariat Yves Sabourin. 
Métal, bois, beurre et verre soufflé. Fabrication du verre : Pierre Gaillou. 
partenariat avec la verrerie d’Amboise Patrick Lepage.

Visuels © l’artiste | Courtoisie l’artiste
Dessin préparatoire à destination du projet :
Mettre du beurre dans les épinards, Joëlle Forestier.
Dessin © l’artiste | Courtoisie l’artiste


Mettre du beurre dans les épinards, 2018-2019

Visuels © l’artiste | Courtoisie l’artiste